Risques chimique N1 – N2

Selon la Recommandation UIC

Public concerné

– RC 1 : Personnel intervenant à proximité de produit présentant un risque chimique
– RC 2 : Personnel intervenant et manipulant des produits présentant un risque chimique

Objectifs

– Connaitre la règlementation et les risques liés aux produits chimiques.
– Savoir identifier les risques et les procédures pour protéger les personnes

Pré-requis

– Maitrise de la langue Française
– Avoir 18 ans.

Durée

– NV 1 : 1 Journée soit 7 heures
– NV 2 : 2 Jours soit 14 heures.

Horaires

– 8h15 – 12h00 / 13h15 – 16h30
Nombre de personne par session :
– 1 à 12 personnes

Moyens pédagogique

– PC + Vidéo projecteur
– Support de cour + Vidéo
– Différent produits de démonstration

Equipement nécessaire aux candidats pour cette formation

(Si vous ne disposez pas de ces équipements, JMG Formation peut vous fournir ces équipements dans la limite des stocks disponibles)
– Chaussures de sécurité

Sanction de la formation

– Evaluation théorique (pour chaque niveau)
– Evaluation pratique (pour chaque niveau)
– Délivrance d’un carton d’habilitation et attestation de stage, si réussite aux tests.

Contenu de formation Risques Chimiques NV 1

Introduction : qu’est-ce que la sécurité ?
Notion de danger, risques
La prévention des risques

Les produits chimiques dangereux : identifier les risques
Qu’est-ce qu’un produit chimique dangereux ?
La classification des produits chimiques dangereux (avant et après CLP)
Les dangers liés aux produits chimiques dangereux
– Dangers physiques et le risque incendie-explosion
– Dangers pour la santé (corrosion, intoxication, CMR…)
– Dangers pour l’environnement

L’information sur les produits chimiques dangereux
L’étiquette de danger
La fiche de données de sécurité (rôle et contenu)

Prévention des risques
La notice de poste : l’information sur le poste de travail (art R 4412-39 du code du travail)
Les équipements de protection (protections collectives et individuelles)
Les équipements de secours Les consignes en cas d’urgence
Conclusion : acquérir et maintenir l’esprit de prévention – Validation des acquis

Programme de formation Risques Chimiques (N2)

Introduction/objectifs :
– Présentation des stagiaires et du formateur ;
– Nécessité de la formation pour accéder
– Nécessité de la formation pour accéder aux sites et spécificité de la formation Niveau 2 par rapport au Niveau 1 ;
– Discussion collective sur les acquis du Niveau 1 et sur les risques métiers des stagiaires ;
– Présentation des objectifs de la formation ;
– Présentation du programme de la formation ;
– Organisation pratique de la formation.

Contexte et enjeux de la sécurité :
L’accident du travail et la maladie professionnelle :
– Les définitions ;
– Les statistiques récentes ;
– Les origines des accidents du travail : non-respect des procédures, manque de communication, précipitation, …
– L’analyse d’accident et sa nécessité (ex : arbre des causes, 5M, etc.) et exercice pratique ;
– Les conséquences humaines, matérielles et économiques, la responsabilité civile.

Le contexte règlementaire :
– Les principes généraux de la prévention ;
– L’évaluation des risques et le document unique ;
– La réglementation relative à l’intervention des EE (plan de prévention, etc.) ;
– Les différences entre le PPSPS et le plan de prévention.

La responsabilité pénale :
– La responsabilité en fonction des niveaux hiérarchiques ;
– La délégation de pouvoirs ;
– Les principaux délits ;
– Les sanctions ;
– Quelques exemples de jurisprudence.
Les acteurs internes et externes de la sécurité (CHSCT, Inspection du Travail, Services de Santé au Travail, CARSAT, DREAL, Service sécurité interne à l’EU, etc.).

Rôle et missions du titulaire d’un certificat de niveau 2 :
Identifier son ou ses interlocuteurs dans l’entreprise Utilisatrice
Préparer et organiser le travail :
– L’inspection commune préalable ;
– Le plan de prévention ;
– Les autorisations de travail et permis associés ;
– Les consignes et modes opératoires, notamment la consignation /déconsignation.
– Communiquer et expliquer aux intervenants les autorisations, documents de travail, modes opératoires… ; Vérifier la mise en oeuvre des moyens de prévention des EU et EE
Être réactif à tout changement de la situation de travail :
Faire comprendre au stagiaire que, s’il constate lui-même ou est informé par son équipe d’une « situation dégradée » (situation de travail non-conforme à la situation initiale), il doit reprendre l’analyse des risques, et prendre une décision selon deux cas :
– Je peux corriger la situation, je la corrige, je transmets les nouvelles informations à mon équipe et je continue le travail,
– J’ai besoin d’aide extérieure pour réduire le risque. J’arrête le travail. Je me mets et je mets les autres en situation de sécurité.
J’informe l’entreprise utilisatrice et je définis avec elle les actions correctives.
Savoir réagir face au droit de retrait devant danger grave et imminent.

Programme de formation Risques Chimiques RC 2 (N2)

Evaluation des risques et définition des mesures de prévention/protection
Identifier des risques et moyens de prévention à partir de cas illustrés (photo, film, dessin, etc.) ;
Exposer une méthodologie d’analyse de risques à l’aide d’exemples ;
Etude(s) de cas : évaluation des risques complète avec participation et mise en situation ou jeu de rôles.
Les différentes familles de risques du programme N1 devront être revues au travers des exemples et des études de cas.
Le support remis au stagiaire listera tous ces risques et les moyens de prévention et de protection associés.

Plan de prévention :
Identifier des situations de coactivité et moyens de prévention associés à partir de cas illustrés (photo, film, dessin, etc.) ;
Expliquer l’analyse de l’inspection commune, la rédaction du plan de prévention et des permis associés à l’aide d’exemples ;
Etude(s) de cas : rédaction complète d’un plan de prévention et d’une autorisation de travail avec participation et mise en situation ou jeu de rôles.

Conclusion
Rappel de l’importance du rôle d’encadrement du N2 et de son implication dans l’évaluation des risques.
Rappel du devoir d’exemplarité, l’importance du comportement individuel et du savoir être.
Rappel de la règle d’or : « Pas d’autorisation écrite, pas de travail »

Evaluation des connaissances

Durée de validité : 5 ans